Avec Studizen, l’économie collaborative adaptée aux étudiants

Studizen_LogoLa plateforme permet la vente et l’achat de notes de cours.

Voilà qui devrait plaire aux étudiants les plus assidus. Lancée au mois de mars, la plateforme Studizen leur permet de vendre leurs notes de cours au prix de leur choix. En échange, ils ont la possibilité d’acheter et d’évaluer celles des autres membres de la communauté. L’occasion pour les uns d’arrondir leurs fins de mois, pour les autres de rattraper des cours auxquels ils n’ont pas pu assister en raison, notamment, d’une activité salariale.

A l’origine de ce concept inédit en France, trois jeunes ingénieurs incubés à Neuillylab. Selon une enquête qu’ils ont réalisée en janvier, 66% des 500 étudiants interrogés « ne trouvent pas de cours adapté exactement à leurs besoins ». Or, l’offre ne manque pas puisque 89% des étudiants avouent « ne pas savoir quoi faire de leurs cours après leurs études ». Trois quarts d’entre eux se disent prêts à les vendre, autant à les acheter.

Ilan Amar, fondateur de Studizen, explique vouloir non seulement redonner du pouvoir d’achat aux étudiants mais, surtout, de répondre à leurs besoins au moyen des nouveaux outils numériques : « Dans un univers de plus en plus connecté, les étudiants sont noyés par du contenu pédagogique souvent imprécis. L’objectif est de leur donner accès à ce contenu pertinent en les connectant entre eux. A travers un modèle C to C, Studizen vise à développer l’économie collaborative entre étudiants. »

Jean-Marc DE JAEGER

Categories: Archives

Tags: