Pour passer le temps quand j’attends l’avion ou quand je prends le train, j’ai toujours avec moi un livre et quantités de magazines. Mais soucieux de diversifier mes occupations, j’embarque aussi une palanquée d’applications de langues sur mon smartphone. Il n’y a pas meilleur moment qu’un voyage pour s’améliorer dans une langue, car j’ai alors l’impression de voyager doublement : géographiquement et linguistiquement.

J’utilise ces applications (en voyage ou non) à la fois pour perfectionner mon niveau d’anglais et d’espagnol, et aussi pour apprendre les bases de nouvelles langues, comme l’allemand, l’italien et le portugais. Dans un article publié sur Le Figaro Étudiant, je liste cinq applications de langues, toutes testées par bibi. Je reprends ce papier pour l’agrémenter d’avis plus personnels.

Babbel

Babbel est probablement l’application d’apprentissage de langues la plus connue. Et me concernant, c’est ma préférée ! Il n’y pas de cours à proprement parler : on apprend directement en faisant des exercices aussi variés que constituer une phrase en mettant les mots dans l’ordre, traduire un mot ou une expression ou remplir les blancs dans une conversation. J’apprécie particulièrement le découpage des cours en niveaux et en thématiques. For example, on trouve des cours sur les différences entre l’anglais britannique et américain, sur la rédaction de mails, les conversations téléphoniques, les jargons, les mots utiles en voyage… J’apprécie aussi la richesse des contenus : j’utilise régulièrement Babbel depuis un an et demi et il me reste encore beaucoup de leçons !

Prix : de 4,95 à 9,95€ par mois et par langue selon l’engagement

ABA English

Cette application propose, selon moi, l’apprentissage le plus approfondi et le plus efficace. Les leçons, au nombre de 144, sont réparties entre les niveaux Beginners (A1) et Business (C1). Elles commencent par un film de quelques minutes réalisé exprès pour la plateforme. Plusieurs exercices sont ensuite proposés : Parle, Écris, Interprète. Une leçon de grammaire plus formelle, présentée par un prof, détaille les règles de grammaire (la voix passive, les pronoms, to do versus to make, etc.), puis un exercice permet d’appliquer ces règles. La leçon se termine par une liste de mots de vocabulaire et, enfin, un exercice noté qui valide la leçon.

Les contenus sont tellement riches et complets qu’il me faut bien deux heures pour terminer une leçon. J’en viens à regretter que la méthode ABA English ne soit pas appliquée à d’autres langues ! Point positif : on peut partager son certificat ABA English sur LinkedIn.

Prix : de 5,20 à 19,99€ par mois selon l’engagement

Mosalingua

La méthode d’apprentissage de Mosalingua est différente des autres. L’application utilise le système de répétition espacée pour nous aider à mieux mémoriser. “Pour faire rentrer une information dans notre mémoire à long terme, il faut espacer les révisions dans le temps suivant un planning qui est différent selon chaque personne et chaque concept à mémoriser, explique Mosalingua. Par exemple, une première fois 5 minutes après, puis 7h après, puis 3 jours après, puis 10 jours, puis 1 mois, jusqu’à ce que le mot soit dans la mémoire à long terme.”

Sur cette application, un seul type d’exercice existe : l’apprentissage de « cartes ». Il faut d’abord les écouter et les prononcer, puis les mémoriser et les écrire. Après quoi il faut s’auto-évaluer en choisissant entre Revoir, Difficile, Bien ou Parfait. Vous retrouverez ces cartes régulièrement lors des révisions. Pour que l’apprentissage soit efficace, mieux vaut donc utiliser cette application tous les jours, même quelques minutes.

Prix : 5,49€ par langue, à payer une seule fois

Duolingo

J’utilise Duolingo pour découvrir les bases d’une langue que je ne connais absolument pas, comme l’allemand, l’italien et le portugais. Mais je ne l’utilise pas pour apprendre l’anglais et l’espagnol, dont le niveau proposé est beaucoup trop scolaire. Un peu comme sur Babbel, le principe est de remplir des phrases ou de les reconstituer. Les exercices sont classés en catégories : pluriel, pronoms, adjectifs, noms d’animaux… En français, seules cinq langues (que j’énumère plus haut) sont proposées. Pour avoir accès à toutes les langues (suédois, néerlandais, indonésien…), utilisez le site en mode anglais.

Prix : gratuit

Google Traduction et Reverso Context

Lorsque je cherche un mot bien précis pour une traduction instantanée (quand j’écris un mail, quand je m’apprête à discuter avec un étranger…), Google Traduction est l’application que je dégaine en premier. La traduction, que je trouve assez fiable lorsqu’il s’agit de traduire une courte expression, peut aussi se faire en prenant un texte en photo, en parlant à son téléphone… et même en dessinant un mot sur son écran. Reverso Context dispose également de la traduction instantanée. Son petit plus : elle donne des exemples de phrases contenant le mot recherché.

Prix : gratuit

About the Author

Jean-Marc De Jaeger ()

Website: http://lefouduvoyage.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.